Jean Paul Berenguier



Marinière Armor Lux

La marque bretonne a organisé un casting au centre commercial Saint-Grégoire le Centre.

Qui sera le prochain mannequin Armor Lux ? La boutique Armor Lux du centre commercial Saint-Grégoire le Centre accueillait le casting du concours de mannequinat hommes/femmes de la marque.

Sa célèbre marinière « intemporelle et indémodable » a obtenu du succès hier auprès des jeunes femmes et hommes. Les candidats, une trentaine, ont pu la porter pour défiler. Jean-Guy Le Floch, le patron d'Armor Lux, était aussi présent pour cet événement particulier. La grande finale du concours aura lieu à Paris en décembre prochain.

Les conditions strictes et objectives sont une mensuration minimum de 1,75 m chez les femmes et 1,85 m chez les hommes. Un garçon se présente : 21 ans, 1,98 m.

Jean Paul Berenguier, directeur de VIP Models (du groupe Efimodels) et breton d'origine souligne que les critères de sélection de son agence sont particuliers. Jean Paul Berenguier ajoute que « par rapport aux autres agences de mannequinat, nous nous intéressons moins aux jeunes de 13 et 15 ans, nous sélectionnons plutôt ceux entre 16 et 25 ans. Nous sommes particulièrement attentifs à la nationalité des mannequins, 90 % sont français(e) s ».

Source: Armor Lux recherche ses mannequins (Ouest-France)

Ce Finistérien recrute des mannequins

Le Finistère (La Pointe de Corsen)

C'est une des agences de mannequins qui comptent en France. VIP Models est dirigé par un Finistérien, Jean Paul Berenguier.

Les mannequins des pubs Armor-lux, c'est lui. Adidas ou Cdiscount, et la lingerie la plupart du temps, aussi. Sur des emballages de shampoing, dans les publicités distribuées dans les boîtes à lettres ou via la télé, Jean Paul Berenguier imprime sa marque. Ce Finistérien d'Audierne (il y revient régulièrement) dirige EFIMODELS, un groupe de 35 salariés permanents regroupant cinq agences de mannequins. Il a des bureaux à Lyon, Toulouse, Strasbourg et le siège à Paris, bien sûr. « On doit avoir 10 000 mannequins dans nos fichiers. »

Quand ils sont français, ils peuvent travailler pour plusieurs agences. Par contre, le contrat de travail des étrangers est lié au visa. Mais les mannequins étrangers, ce n'est pas le créneau de VIP Models. « On n'est pas Elite ! » Cela n'empêche pas l'affaire de tourner rond. Jean Paul Berenguier, expert-comptable de formation, ne s'occupe pas du recrutement. Sauf quand il en profite pour retrouver la Bretagne. C'est pour cette raison qu'il était chez Jean-Guy Le Floc'h (Armor-lux) samedi, à Quimper, le temps d'un casting.

Source: Ce Finistérien recrute les mannequins (Ouest-France)